Oswald Regular
OpenSans Regular
Toujours plus de transactions
Une société de bourse mondiale remplace son système temps réel de gestion des transactions avec une vitesse et une souplesse inégalée.

Avec plusieurs trillions de dollars de transactions réalisées quotidiennement sur les marchés financiers, il est évident que le système financier mondial aussi bien que l'économie globale dépendent du bon fonctionnement des principales bourses.

Au cœur de ces bourses se trouve un système de gestion des transactions qui absorbe en temps réel les données provenant de la plate-forme de trading et qui fournit plusieurs services essentiels :

  • Validation des transactions
  • Exécution de règles complexes permettant de convertir les transactions en un formulaire standard détaillé
  • Gestion d'une base de données des transactions quotidiennes
  • Mise à disposition de services de messagerie pour les membres de la bourse qui leur permettent d'interroger et de mettre à jour les informations relatives aux transactions
  • Publication d'un historique des transactions à des fins d'audit
  • Compensation des transactions quotidiennes

Le remplacement d'un système de cette importance ne peut jamais être pris à la légère. Ainsi, une des plus importantes bourses mondiales maintenait son système depuis près de 20 ans. Bien que les responsables aient réalisé depuis longtemps que ce système devait être remplacé, ils craignaient que sa réécriture dans un langage de bas niveau, comme C++ ou Java, soit excessivement onéreuse et risquée. De plus, les langages plus évolués n'offraient ni les performances ni l'évolutivité requises. Mais finalement, motivés par le besoin de remplacer des serveurs et des logiciels sous-jacents obsolètes, et aussi par le besoin de résoudre d'importants problèmes d'évolutivité et de flexibilité, cette bourse décida qu'il était temps de changer le système de gestion des transactions en faisant appel à une nouvelle technologie.

QUELLES OPTIONS ?

Bien entendu, une étude exhaustive des technologies envisageables fut menée. Afin de valider leur décision et de construire une étude de retour sur investissement, cette bourse mit Ab Initio au défi de répliquer certains éléments clés du système existant de gestion des transactions lors d'un Proof of Concept. L'objectif consistait à vérifier si la technologie pouvait :

  • Encaisser les pics de volume de transactions, aussi bien actuels que prévus à long terme
  • Fournir une architecture suffisamment solide pour fonctionner en 24/7 sans jamais manquer un seul message
  • Utiliser le protocole de messagerie propriétaire basé sur TCP/IP utilisé pour toutes les communications
  • Augmenter très nettement la productivité, cela étant un prérequis pour justifier économiquement un tel changement

La plupart des prototypes (Proof of Concept) visent un but précis, tel que : « Les modules A, B et C doivent être implémentés en moins de trois semaines ; le système doit traiter X gigaoctets par heure avec un débit pour chaque message de moins de 80 millisecondes ; il doit s'exécuter sur moins de 10 CPUs ; il doit répondre à toutes les exigences opérationnelles et de robustesse. » Ce Proof of Concept pour cette bourse réunissait tous ces objectifs, mais en plus de ces critères purement techniques, il fallait également convaincre l'équipe de développement existante, imprégnée des langages de programmation traditionnels, de se convertir à l'usage d'Ab Initio®.

UNE COLLABORATION FRUCTUEUSE

L'équipe conjointe d'ingénieurs de cette bourse et d'Ab Initio développa et implémenta de nouvelles idées et approches lors de ce Proof of Concept. Elle détermina la taille des plates-formes matérielles nécessaires pour satisfaire les temps de réponse et de latence. Alors que plusieurs configurations de serveur furent testées, l'efficacité d'Ab Initio a permis, au final, de n'utiliser que trois cœurs d'une lame Linux moderne pour gérer l'essentiel de cette infrastructure boursière internationale. Imaginez le visage des responsables informatiques de cette bourse lorsqu'ils réalisèrent qu'ils pouvaient faire fonctionner leur système de gestion des transactions sur un petit serveur !

L'équipe conjointe élabora une architecture suffisamment souple pour s'adapter aux conditions changeantes du marché : nouveaux produits d'échange, évolutions des réglementations, et nouvelles initiatives sectorielles. À cette fin, une architecture modulaire orientée services reposant sur des fonctionnalités d'abonnement et de publication (Publish et Subscribe) fut adoptée. En effet, cette approche permit de décomposer l'application de manière logique et de créer une architecture robuste grâce à un système de traitement distribué sur plusieurs serveurs. Bien entendu, tous les aspects du système furent conçus dans le respect de l'intégrité transactionnelle et un effort particulier fut consenti pour garantir que l'application temps réel offre les meilleures performances possibles.

Tous les objectifs techniques du Proof of Concept furent remplis en un mois. La condition la plus difficile, à savoir que les équipes informatiques de cette bourse s'engagent avec Ab Initio, s'avéra finalement la plus facile à satisfaire : le responsable de l'équipe de développement déclara qu'il serait dix fois plus productif avec Ab Initio qu'avec un langage standard de troisième génération, et il avait gagné le soutien de son équipe depuis que celle-ci avait fait personnellement l'expérience de la solution.

MISE EN ŒUVRE

Une fois le Proof of Concept terminé, la direction générale de cette bourse donna son accord sur le projet, sur le plan d'exécution interne et sur les coûts associés. L'équipe de développement fournit une estimation prudente des charges de développement et de test : la réalisation de l'ensemble de ces tâches devait être au moins 40 % plus rapide avec Ab Initio, ce qui garantissait la réussite du projet et une bonne marge de manœuvre pour les événements imprévus. En réalité, les membres de l'équipe étaient convaincus de pouvoir finir le projet beaucoup plus rapidement et en deçà du budget.

Le système fut lancé en production en 2010 et il est à l'heure actuelle en cours de déploiement dans d'autres places boursières internationales. La relation des dirigeants métier de l'entreprise avec leur équipe de développement informatique fut réellement transformée. Ils peuvent à présent compter sur une exécution de leurs systèmes beaucoup plus rapide, avec un degré de robustesse et de souplesse inégalé.

English
Langue :
Français
Español
Deutsch
简体中文
日本語